Parallèles

Mot-clé - numérique

Vernissage de l'exposition Art & Numérique à Brest et présentation de Naufrage en VR

Invitation Exposition Art & Numérique

François Cuillandre
Maire de Brest

est heureux de vous inviter au vernissage de l’exposition
 

Art et Numérique - Brest


De Thomas Daveluy, Margaux Germain, Diane Grenier, Jean-Benoît Lallemant,
Guillaume Lepoix, Gaëlle Retière et Elise Sorin
 

le vendredi 9 décembre 2016
Maison de la Fontaine
18 rue de l’Eglise
à 18 heures 30

Exposition ouverte du 9 décembre 2016 au 14 janvier 2017 de 14 h 30 à 17 h 30
du mardi au samedi Fermé les dimanches, lundis et jours fériés
 



Une session de présentation de Naufrage en réalité virtuelle
se déroulera le samedi 10 décembre de 14h30 à 17h30.
Venez nombreux !

Naufrage aux Atelier Ouverts 2016

Une première Beta disponible pour Naufrage

Débuté en septembre 2015, Naufrage est un projet de jeu vidéo expérimental et indépendant réalisé sous Unity. L'histoire propose au joueur d'atterrir (ou de s'échouer) sur une vaste île remplie de secrets. Surveillé par des observateurs très critiques, le joueur devra découvrir l'univers d'un jeu par le biais de l'exploration, mais surtout de la contemplation. Entre expérimentation technique, graphique et sonore, Naufrage propose un univers onirique dans lequel le joueur pourra se faire son propre voyage, au grès de son envie de découverte.

Première approche de la discipline pour moi, c'est l'occasion de découvrir un nouvel univers de création où le champ des possibles s'avère aussi vaste que celui des défis techniques qu'il présente. Comme toujours dans mon travail, je cherche avant tout l'expérimentation, mais le média vidéoludique me permet d'en faire profiter le joueur/spectateur. De cette manière, chaque découverte que j'ai pu faire, chaque surprise (bonne ou mauvaise) prend sa place à un moment ou à un autre dans le jeu. Par exemple, une grotte permet d'accéder à une galerie qui dévoile toutes les textures du jeu sous forme de tableau. Sorte de mise en abyme, Naufrage parle aussi de ce qui le constitue, en allant jusqu'à basculer entre les modes de représentation : d'abord en 3D, le jeu va petit à petit perdre ses textures, puis la troisième dimension et ainsi de suite...

Une page dédiée, avec la possibilité de demander une verson de test (beta) est accessible ici : http://naufrage-thegame.com/

Galerie d'images

Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52 Naufrage 0.1.52

Nouvelle présentation pour « Ex Voto »

Pensé à l'origine en diptyque, Ex Voto n'avait pas pu se dévoiler en entier lors de sa première présentation en décembre 2014 pour des raisons techniques. Réaffichée en mars 2015 à l'UBS de Lorient, puis de nouveau en septembre au Manège à Lorient, la pièce se dévoile pleinement avec le visuel qui l'accompagne : une bâche de 16m² affichant une gigantesque carte en noir et blanc.

Ex Voto 2015 Ex Voto 2015 Ex Voto 2015 Ex Voto 2015 Ex Voto 2015 Ex Voto 2015 Ex Voto 2015 Ex Voto 2015 Ex Voto 2015

 

Sorte de constellation, elle présente, de manière rhizomatique, une représentation du réseau Internet (en 2005). Ainsi, s'affichent en vis à vis, deux images correspondant à une sorte d'aboutissement technologique de l'être humain aujourd'hui. D'une part le réseau Internet, dont l'ampleur et la complexité nous dépasse complètement et d'autre part une station spatiale : objet le plus avancé technologiquement qui maintient la vie dans un environnement où celle-ci est impossible. L'objet de science fiction qu'est la station MIR ouvre vers la conquête de l'univers, c'est à dire vers l'inconnu. À contrario du réseau Internet qui est ce qui se rapproche le plus de la connaissance humaine aujourd'hui.

La similitude graphique entre la carte et l'univers (environnement où navigue la station) est ainsi renforcé par la notion d'exploration. Naviguer à travers les étoiles est devenu aussi passionnant que naviguer à travers le vaste réseau de la connaissance humaine. Les deux ont un potentiel infini qui nous dépasse en tant qu'individu.