Parallèles

Mot-clé - événement

Exposition : ce que les chèvres n'ont pas encore mangé

carton d'invitation expo nantes

Compte-rendu d’une résidence artistique au village de Saumède (Galice).
En partenariat avec l’Association Cultural y Artistica de Saumede (ACAS), les artistes du Collectif Oodaaq ainsi que leurs invités, exposent leurs travaux réalisés durant le mois de septembre 2012.

Exposition les 12, 13 et 14 octobre 2012 au 23 rue de la Ville En Bois à Nantes.

Artistes présents : Thomas Daveluy - Jonas Delhaye - Simon Guiochet - Solenne Jost & Nolwenn Le Tallec - Guillaume Lepoix

Quelques dates :

VENDREDI 12 OCTOBRE

18h30 vernissage de l’exposition*
21h00 concert au Melocotton** (MOON QUP cantatrice sur bouclettes instrumentales - SUBURB ANIMAL luthier électronique)

SAMEDI 13 ET DIMANCHE 14

13-21h ouverture de l’exposition
15-17h ateliers (ZOOTROPE (VIDÉO) Comprendre les images en mouvement - TÉLÉTRANSPORTATION (PHOTO) Réalisation d’un film d’animation) Inscription 10€ - Renseignements : 06 23 16 63 97

DIMANCHE 14

20h00 vidéo-concert (8KELT sample électro-accoustique) à La Ville En Bois* (2€)

Téléchargez le carton d'invitation au format PDF

Festival Oodaaq - Rennes - 10 au 20 mai 2012

Festival Oodaaq - 10 au 20 mai 2012

Le deuxième Festival Oodaaq d’images poétiques se déroulera du 10 au 20 mai 2012 dans plusieurs lieux du centre-ville de Rennes. Il est constitué de 9 programmations vidéo, 5 expositions, 4 vitrines vidéo, 2 tables-rondes et 1 soirée de performances .

Il proposera un parcours artistique qui relie différentes formes d’expression artistique mais aussi institutions culturelles établies, lieux culturels populaires et espaces publics. Le festival cherche ainsi à confronter les différentes formes d’apparition des images dans l’art contemporain.

Les soirées seront l'occasion de présenter des projections internationales d'art vidéo, programmées par l'équipe Oodaaq, ou sous forme de carte blanche à des associations (bulgare, grecque, italienne, colombienne, mais aussi rennaise) sur les murs de la ville et dans des bars .

Le festival investit aussi des lieux d'exposition tels que les Ateliers du Vent, la galerie Standards, l'espace M, la galerie de l'Antre-Temps, la galerie du 48. Ils deviennent des lieux d’expérimentation autour des limites floues du médium de la vidéo, mêlant installations visuelles et spatiales, photographies, dessins, traces de performances.

La performance sera mise à l'honneur lors d'une soirée spéciale performance organisée au Jardin Moderne.

Comme l'année dernière, les promeneurs curieux pourront découvrir des vidéos dans les vitrines du centre-ville.

Des tables rondes seront également organisées autour des questions de l'image poétique et des réseaux artistiques européens respectivement à l'école des Beaux-arts et la Maison Internationale de Rennes.

Enfin, dans une optique de valorisation des artistes présentés, le festival organise une vente aux enchères qui sera précédée de l'exposition des œuvres à vendre à la galerie du 4bis.

L'équipage de l'Œil d'Oodaaq espère vous croiser sur ce nouveau parcours poétique à travers la ville de Rennes.

Téléchargez le programme (PDF)

Le site de l'oeil d'Oodaaq

Depth Affect visual show

Concert de Depth Affect mercredi 9/11 au Trampolino à Nantes (44).

L'occasion de tester les nouveaux visuels sur lesquels on bossait depuis plusieurs mois : 10 thèmes (9 sont visibles sur la vidéo) sont ressortis de ce travail que j'ai entrepris en collaboration avec Xavier Brunet (chacun a fait la moitié des thèmes à peu près, certains ont été mélangés et remaniés).

L'idée de départ était de projeter les visuels sur le groupe (pour ce concert là ça n'a pas été possible techniquement). Nous voulions aussi que la musique influence la teinte de la projection, mais après réflexion le côté noir et blanc nous a paru plus radical et donc plus intéressant. Au final on a beaucoup travaillé sur des formes géométriques, des aplats, des motifs et des textures de bruit. Certains ont peut-être d'ailleurs reconnu la couverture de mon mémoire sur le 2ème thème (j'aimais bien ce motif donc je m'en suis servi pour la couverture).

Les thèmes

01-tramages.jpg
Tramages (non présent sur la vidéo)

Plusieurs motifs de trames qui se déplacent lentement et révèlent des formes
- Thomas
 
02-morellet.jpg
Morellet

Des barres lumineuses qui s'entrecroisent
- Xavier
 
03-cubeverre.jpg
Cube verre

Des cubes de verre créés en 3d dans lesquels se déplacent des lumières
- Thomas
 
04-graingeo.jpg
Grain geo

Des formes géométriques simples texturées avec du grain
- Xavier
 
05-debrits-triangles.jpg
Débris + triangle

Un motif en pixels (issu d'une vidéo où je casse des bouteilles en verre) sur lequel des aplats géométriques viennent se superposer en négatif
- Thomas + Xavier
 
06-facettes.jpg
Facettes

Des motifs qui se déplacent dans des centaines de facettes
- Xavier
 
07-explosions.jpg
Explosions

Des cubes en 3d filaire qui explosent en des milliers d'autres cubes
- Thomas
 
08-eventail.jpg
Eventail

Des lignes en éventail qui apparaissent et disparaissent lentement
- Xavier
 
09-trames.jpg
Trames

Des formes géométriques révélées par des trames qui se superposent
- Xavier
 
10-cube_balleaction.jpg
Cube2 + ballaction

Des formes géométriques en 3d (cube, exagones, etc...) qui tournent sur un motif de bruit
- Thomas + Xavier
 

Expo et atelier au lycée Dupuy de Lôme

carton_v1.jpg

Je préparais depuis le mois de Juin un atelier de travail avec des Lycéens de l'établissement Dupuy de Lôme à Lorient. Initié par la prof d'art plastiques (Mme Catherine Fontaine), cet atelier avait pour but de faire intervenir un jeune artiste autour du médium vidéo. Cet atelier fonctionne en plusieurs temps:

Une exposition personnelle dans le hall de l'amphithéâtre de l'école, du 17 octobre au 23 Novembre :

dupuy01.jpg dupuy02.jpg dupuy03.jpg dupuy04.jpg dupuy05.jpg dupuy06.jpg

Une conférence où je présentais mon travail, mon cursus et un panel non exhaustif de ce qui peut se faire en art vidéo :

- Gisèle Kérosène de Jan Kounen - 1989 (5min)
Court-métrage d'animation en stop motion
- Alice de Jan Švankmajer - 1988
Mélange d'animation et de filmage réel pour raconter le livre de Caroll
- Virile Games de Jan Švankmajer - 1988 (6min)
Mélange d'animation (papier découpé, stop-motion, pâte à modeler), de found-foutage, de filmage etc...
- Passage à l'acte de Martin Arnold - 1993
Comment retourner complètement le sens d'un film en ne touchant qu'au montage
- Tango de Zbig Rybzcynski - 1981
Mélange des récits et des temps au sein d'un seul espace
- La jetée de Chris Marker - 1962
Roman photo ayant inspiré le film l'armée des 12 singes
- Rubber de Quentin Dupieux - 2011
Comment raconter la vie d'un objet en le traitant comme un humain

Et enfin, un temps de travail pour les élèves sur le thème suivant :

« Vous devrez aller dans un lieu désaffecté, désert ou à l'abandon muni de votre appareil de captation d'images (appareil photo, caméra, téléphone portable, etc...). Dans ce lieu, vous prélèverez des éléments que vous assemblerez ensuite afin de créer une narration. Le but sera donc de raconter une histoire sans pour autant avoir de sujet vivant à filmer. »

Le but de l'exercice est de faire découvrir aux élèves que la narration peut se trouver au sein même de l'image et non pas forcément dans ce qui à été filmé. La création vidéo ne repose pas forcément dans un processus de captation d'images, mais peut aussi être un processus de recréation. Le récit doit alors se trouver dans l'image et non dans le monde réel.

Pour finir, je tiens à remercier Catherine, sans qui ce projet n'aurait pas pu voir le jour. Elle m'a permis de préparer ce projet avec elle en toute confiance. C'est quelque chose d'assez nouveau pour moi que de travailler avec des jeunes dans un tel cadre, c'est à la fois intriguant et très motivant.
Dans un prochain billet je raconterais mes impressions et mes échanges avec les élèves.

Exposition multi-prises, vendredi 1er juillet 2011 à 18h30

multiprises.jpg

Norbert Métairie, Maire de Lorient
Emmanuelle Williamson, Adjointe au Maire
Gilbert Gramoullé, Président de l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne
Philippe Hardy, Directeur de l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne
Pierre Cochard, Directeur du site de Lorient

ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition

multi-prises

vendredi 1er juillet 2011 à 18h30
à l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne – site de Lorient

Multiprises est l’exposition de fin d’étude des étudiants de 5ème année, promotion 2010-2011 :
Simon Augade, Mathilde Bernard, Marion Brossard, Thomas Daveluy, Jonas Delhaye, Gwendal Deshayes, Nastasja Duthois, Nadège Gandon, Arnaud Goualou, Cécile Guillou, Jérémy Leudet, Carole Morhan, Doriane Rio, Claire Vergnolle.
Multiprises, le site : http://multi-prises.fr

Exposition du lundi 4 au vendredi 29 juillet 2011.
Ouverture du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

École européenne supérieure d’art de Bretagne – site de Lorient
1 avenue de Kergroise – 56100 LORIENT
tel. : 02.97.35.31.73 – fax. 02.97.35.31.79
http://esa.lorient.fr

Vous pouvez aussi télécharger le carton d'invitation au format PDF

L'affiche, c'est moi qu'ai fait :p

Première édition du Festival Oodaaq

logofestival1.jpgLa première édition du festival d'images vidéo poétiques Oodaaq se tiendra à Rennes du 5 au 14 mai 2011. Ce festival a pour but de faire découvrir des créations vidéographiques et photographiques originales de jeunes artistes.

De nombreux événements sont prévus durant le festival : expositions, soirées de projections, vitrines, performances et rencontres en tout genre. Le public rennais est invité à découvrir les différentes manifestations disséminées dans la ville.

>>Plus d'infos sur le festival sur le site de l'Oeil d'Oodaaq

 

Petit rappel du programme:

  • Vendredi 6 Mai : Carte blanche K BARRE (18h30 - 7 rue de Penhouët)
  • Lundi 9 Mai : Soirée Scandinave (21h - Le gazoline, 24 rue Nantaise)
  • Mardi 10 Mai : Carte blanche VIDEOHOLICA (21h - Cité D'Ys, 31 Rue Vasselot)
  • Mercredi 11 Mai : Projections sur le mur de la cité (21h30 - Bar de la cité, 7 rue St Louis)
  • Vendredi 13 Mai : Décharges vidéo (21h30 - Vidéobus, Place des Lices)

progfestival1-HD.jpg

Girouette

girouette_000.jpg

Dans le cadre d'un Workshop avec Antonin Fourneau, nous avions eu pour thème le "hacking urbain". L'idée était de faire intervenir nos créations dans la rue et de les laisser à la portée de tous dans l'espace public. J'ai travaillé avec un autre étudiant de 3ème année (Marc-Antoine Lorcy) sur cet atelier. L'idée de départ était de réaliser une sorte de lanterne magique qui afficherait des tags ou QRcode la nuit dans la rue. Après plusieurs essais/prototypes/ratages, nous sommes partis sur l'idée d'une girouette qui s'éclairerait en fonction de la direction du vent (merci Antonin pour le p'tit coup de pouce).

La première version présente une girouette munie de quatre faces lumineuses. En fonction de la direction du vent une des faces s’allume. Si quelqu’un lit le code qui s'affiche avec son téléphone, il peut voir une photo sur son écran. Cette image est la dernière qui a été postée sur Google Maps (via le service panoramio), dans la direction cardinale indiquée par la girouette.

girouette_004.jpg girouette_005.jpg girouette_006.jpg

Installée dans la rue, cette girouette permet aux passants de voir un instantané du flux d’images postées sur internet. Le vent qui souffle dans une certaine direction permet de resituer ces images dans leur lieu d’origine, comme une sorte de longue-vue qui ferait un tour d’horizon en temps réel de notre planète. J'aime beaucoup l'idée que ce soit le vent qui décide de la direction des images à choisir. Le mélange entre la technologie (le flux d'images numériques, les codes, l'utilisation d'un smartphone) et un principe presque archaïque (la girouette) apporte une certaine générosité au projet: je créé l'objet mais je le laisse fonctionner sans moi. Il y a aussi un côté magique lorsque les images s'affichent sur le téléphone, on ne connaît presque rien sur ces photos, hormis qu'elles viennent juste d'êtres mises en ligne et qu'elles proviennent du nord/sud/est/ouest. En se laissant prendre au jeu, on peut rester un bon moment à regarder ces images, à chercher un indice pouvant nous aider sur leur origine exacte.

girouette_007.jpg

Vendredi 1er Avril, nous devions exposer les créations issues du workshop à l’Hôtel Gabriel à Lorient. Pour les besoins de l'expo, il fallait que la girouette marche aussi de jour. La version 1 ne pouvant absolument pas fonctionner de jour, nous en avons fabriqué une autre avec des tubes de PVC. Un trou dans un des tubes permet de révéler les codes...

girouette_001.jpg girouette_002.jpg girouette_003.jpg

En conclusion, je pense que le principe est intéressant, mais le fait de devoir passer par un smartphone est un peu contraignant et élitiste (tout le monde a pas un téléphone ultra-récent et un forfait internet). Dans l'idéal, j'aimerai bien supprimer cet interface afin de ne plus proposer qu'un écran qui afficherait de manière régulière les images